A+ A A-

Notes d’intention de l’auteur

Patrick Hutchinson

patrick-hutchinson

Préambule : Approcher la commémoration du 800ème anniversaire de la Croisade des Albigeois plutôt par le biais des apories et des ratés du présent le plus brûlant, comme travail de ‘remémoration’, mémoire qui nous travaille au plus intime, anamnèse… En partant, par exemple, de la métaphore d’une mystérieuse lettre volée qui arriverait sans crier gare au creux et au cœur de chacune de nos vies (celle-là même qui, écrite de main de femme et ensuite interceptée et détournée par Simon de Montfort et les clercs, était destinée à Peire d’Aragon à la veille de la Bataille de Muret…)….

Lire la suite

Le CNRS, Vincent Geisser et le huit centième anniversaire de la Croisade Albigeoise

Collectif « Indépendance des Chercheurs » (France)

 

350px-Pedro_Berruguete_-_Saint_Dominic_Presiding_over_an_Auto-da-fe_1475

 

 

Le 29 juin, le chercheur Vincent Geisser doit comparaître devant un conseil de discipline du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) dans des conditions largement contestées par la communauté scientifique. Notre collectif a demandé le retrait de cette procédure disciplinaire. L'affaire a encore été abordée dans un article récent d'Esther Benbassa et Olivier Roy paru dans Rue 89 qui se réfère à une publication relativement récente de Geisser dans la Revue internationale et stratégique. Benbassa et Roy réclament le respect de la liberté d'opinion et d'expression des chercheurs et, plus globalement, soulèvent la question du rôle du fonctionnaire de défense comme nous l'avions fait dans notre lettre à la présidence et à la direction générale du CNRS. Mais de surcroît, le fait que le conseil de discipline du CNRS se réunisse précisément le 29 juin 2009 peut difficilement permettre d'oublier que cette date est notamment le huit centième anniversaire s'une sinistre ordonnance du légat du Pape Innocent III, Milon, émise pendant la Croisade Albigeoise qui fut l'une des pires entreprises contre la liberté de pensée et d'expression que l'histoire ait connue.

Lire la suite

Béziers: chi calunnia chi?

Maria Soresina

 

Vittorio Messori propone una lega

"anticalunnia in difesa dei cattolici" e nega

il massacro dei catari di Béziers

 

Cathars_expelled

 

Alla voce «calunnia» lo Zingarelli riporta: «1. L'incolpare di un reato, presso l'autorità giudiziaria, taluno che si sa innocente, o il simulare a carico di lui le tracce di un reato. 2 Est. Accusa inventata per diffamare o screditare qualcuno.» Sì, ma cosa c'entra con Béziers? C'entra perché è proprio nella storia di Béziers che si annida, a detta del noto scrittore Vittorio Messori, una terribile calunnia, tanto da proporre «una Lega anticalunnia in difesa dei cattolici», come recita il titolo di un vistoso articolo apparso il 31 gennaio 2007 sul Corriere della Sera.

Lire la suite

Traité européen, pouvoir continental et huit-centenaire de la Croisade albigeoise

Luis Gonzalez-Mestres

 

Sige_de_Beaucaire-ChapI

 

 

Nicolas Sarkozy et Gordon Brown ont engagé un véritable forcing pour que le Traité de Lisbonne soit ratifié dans l'ensemble de l'Union Européenne. A commencer par leurs Etats respectifs où, dans les deux cas, la possibilité d'un référendum a été écartée. Avec la mise en place d'une présidence stable et la formalisation d'une alliance militaire, ce Traité constituera un pas décisif vers la création d'un véritable Etat européen allié aux Etats-Unis via l'OTAN. Au même moment, la diplomatie US réclame de l'Europe un effort de guerre plus important en Afghanistan alors que l'Elysée prône un « renforcement de l'Europe de la défense ». Le pouvoir européen du XXI siècle sera donc, à terme, un « pouvoir fort ». Comme entendait l'être son seul véritable ancêtre : la théocratie médiévale romaine qui, il y a exactement huit siècles (le 10 mars 1208), décréta la sanglante entreprise liberticide qu'allait devenir la Croisade dite « contre les albigeois ».

Lire la suite

Christian ‘Doctrine’ Fueled Dehumanization: UNPFII Report

Valerie Taliman

 

Pope

 

NEW YORK - A groundbreaking report examining the roots of Christian domination over indigenous peoples and their lands was released this week at the United Nations Permanent Forum on Indigenous Issues.

North American Representative to the Permanent Forum Tonya Gonnella Frichner, an attorney and founder of the American Indian Law Alliance, presented a preliminary study on the "Doctrine of Discovery" and its historical impacts on indigenous peoples, with a focus on how it became part of United States laws.

Lire la suite